Un travailleur social addictologue ?

Le travail social en addictologie, que je pratique*, est une spécialité peu connue et répandue en France ; bien plus outre-atlantique et jusqu’à nos voisins suisses.

La suite de cet article est une traduction issue de « Start an Addiction Social Work Career ».

Tour d’horizon

Les travailleurs sociaux addictologues sont spécialisés dans l’aide à la résolution de comportements addictifs associés à des drogues ou autres stimuli menant à des conséquences délétères. Ils apportent un soutien et des conseils aux familles de personnes addicts, développent des plans d’aide, conseillent les patients en séances individuelles et collectives, et effectuent des évaluations de ceux-ci.

Les fonctions d’un travailleur social addictologue peuvent varier quelque peu, mais la plupart sont missionnés en tant que membre majeur d’une équipe pluridisciplinaire de spécialistes qui travaillent ensemble pour apporter le bon plan d’aide.

Tandis que la plupart des gens identifient les médicaments et l’alcool comme étant les sources les plus communes d’addiction, il y a un large panel de drogues et addictions comportementales reconnues et prises en charge par les travailleurs sociaux addictologues. Ci-dessous, une courte liste de quelques unes des drogues et activités qui peuvent engendrer un comportement compulsif et une dépendance :

Travailleur social addictologue adolescents jeunes adultes hommes femmes drogues addictions - copyright Oussama Refas photograph_ouss - Cabinet Social - Stéphanie Ladel

• alcool
• nicotine
• drogues illégales
• médicaments prescrits
• nourriture
• jeux de hasard et d’argent
• sexe
pornographie
• shopping
• vol
• jeux video
• travail
• (sport,…)

Les défis de la prise en charge

Chaque vraie addiction a des effets négatifs. Les personnes addicts aux substances comme les médicaments ou l’alcool ressentent souvent des conséquences physiques significatives de leur dépendance. Ceux qui développent des dépendances à des activités comme le shopping, la nourriture ou le jeu, peuvent ne pas présenter de symptômes physiques évidents, mais les défis associés à leur prise en charge sont non moins complexes.

Les travailleurs sociaux addictologues combinent la connaissance des troubles psychiques et du comportement, de l’abus de substance et de la dépendance chimique, avec une expertise dans les domaines de l’évaluation, de la prise en charge et des interventions thérapeutiques, pour aider les personnes à surmonter leurs addictions et retourner à une vie normale et équilibrée.

Pour réussir

Le travailleur social addictologue doit posséder quelques traits et caractéristiques importants… Il doit avoir d’excellentes compétences en communication, être compatissant, non-jugeant, résilient et posséder la capacité de voir le potentiel d’une personne.

La route d’un addict vers la rémission est souvent longue et difficile, il en résulte fréquemment des rechutes. Les travailleurs sociaux doivent trouver des façons de concevoir des prises en charge qui feront écho chez leurs clients, et rester positifs dans les temps difficiles.

A bientôt !Contactez-moi !

06.49.84.07.53
* Diplômée d’Etat Assistant de Service Social – Diplômée Inter-Universitaire en Addictologie

Un Commentaire
  1. Pingback: Les travailleurs sociaux, des béni-oui-oui ?

Laisser un commentaire