Décès d’un proche : des démarches administratives plus simples

Un membre de votre famille est décédé ? Alors même que vous devez supporter cette perte et entamer votre chemin vers un deuil apaisé, de nombreuses démarches toutes plus importantes les unes que les autres vous attendent. Certaines formalités doivent être accomplies sans délai, et d’autres dans les jours qui suivent la mort de votre proche.

Femme en deuil - démarches administratives suite au décès d'un proche - Cabinet Social, Stéphanie LADEL

Vous vous sentez submergé-e par ce parcours administratif parce que vous avez autre chose à penser ou bien parce que cela vous paraît complexe ? Il est bien compréhensible que cela soit trop douloureux ou difficile pour vous de le faire sans aide.

Voici donc deux solutions :

Faites appel à Cabinet Social pour vous aider

Vous habitez près de Lyon ? N’hésitez pas à faire appel à moi. Vous serez accompagné-e par une professionnelle de la relation d’aide qui prendra toute la mesure de ce qu’elle doit être dans un pareil moment : un facilitateur. Consultante Sociale, diplômée d’Etat depuis 15 ans, je vous déchargerai vis-à-vis de ces démarches administratives et vous soutiendrai dans ce moment difficile, en étant patiente, discrète et efficace. Nous nous rencontrerons à domicile, ou à mon cabinet.

Téléchargez et imprimez la liste des démarches à accomplir

Synthétique et organisée selon le calendrier des actes à effectuer suite au décès, cette liste est un guide précieux pour vous y retrouver si vous souhaitez accomplir seul-e ces formalités. Vous pouvez la visualiser ci-dessous, mais aussi la télécharger et l’imprimer gratuitement, en un simple clic. Lire la suite …

Prévention individuelle du karoshi

Ce que vous devriez savoir sur le karoshi

Karoshi. Ce terme tout droit venu du Japon est encore peu connu du grand public en France. Il fait pourtant aussi partie de notre réalité.

Karoshi signifie « mort subite par surcharge de travail ». Il s’agit donc d’un décès, brutal, imprévu, la plupart du temps par crise cardiaque, ou bien par suicide, et directement lié à ce que l’on pourrait appeler une « overdose de travail ». Lire la suite …

Le processus de deuil (2/2)

Nous avons vu dans l’article précédent les premières étapes du travail de deuil, que chacun traverse lorsqu’il vit une situation éprouvante : suite au choc vient d’abord le déni, puis la culpabilité, la colère, le marchandage, la peur et enfin la tristesse.

Voici les étapes suivantes, toujours illustrées de paroles exprimées dans ces moments-là.

Résignation 

Apparait ce sentiment qui rappelle la perte subie et donne à penser que la situation présente est figée, que rien n’évoluera plus.
« Je ne m’en remettrai jamais. »
« Je laisse tomber, il n’y a plus d’espoir. »
« Qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse ? »
« Rien ne sera plus jamais comme avant. »
« Me voilà seule et abandonnée…  »
→ Illustration en chanson : « Désormais », de Charles Aznavour

Le deuil, phase 2 : la remontée du fond du trou

Après la fin vient le début…

Acceptation perte deuil - Cabinet Social Stéphanie LADEL

Lire la suite …

Le processus de deuil (1/2)

Lorsque nous vivons une épreuve douloureuse, nous passons tous par une succession d’étapes pour nous en sortir. Chacun de ces paliers est plus ou moins long et douloureux à traverser, selon les individus et l’impact de tel choc sur eux. J’insiste sur ce point : il n’y a pas de délai prédéterminé pour le passage d’une étape à une autre ; parfois cela est rapide, et parfois cela prend des mois voire des années. Le processus de deuil est alors bloqué, douloureusement bloqué. La sérénité est encore loin d’être retrouvée… et un accompagnement est fortement recommandé.
Vieil homme deuil Cabinet Social Stéphanie LADEL

Nous parlons ici de deuil, et effectivement cela concerne les personnes qui perdent une personne proche. Mais pas seulement. Nous devons faire le deuil de tant de choses… Celle qui découvre que son mari la trompe, celui qui perd l’usage de ses jambes suite à un accident, celle qui apprend qu’elle a un cancer, celui qui finit par demander le divorce, celle qui se fait licencier, celui qui apprend que son enfant fait des choix de vie radicalement différents que ce qu’il lui a inculqué, ceux qui se font abandonner ; tous ont en commun ce travail de deuil à faire.

Schématiquement, ce processus prend la forme suivante : un choc, la réaction intense qui s’ensuit, le mal-être qui conduit jusqu’au creux de la vague, autrement dit au fond du trou, puis la remontée et la stabilisation, le bien-être retrouvé :

Processus de deuil Cabinet Social Stéphanie LADEL

Voici également des paroles souvent prononcées à chacune de ces étapes : Lire la suite …