Revenu de base en France : une utopie ?

Du RSA au revenu de base

Cette émission spéciale émise par la CRANCRA (Confédération des Radios Associatives Non-Commerciales de Rhône-Alpes) le 30 novembre 2015 était consacrée au revenu de base.

Vous y entendrez les positions et analyses de différents acteurs sociaux favorables à cette prestation, et notamment :

Mon analyse

La première différence qui vous vient à l’esprit entre le revenu de base et le RSA : qu’est-ce qui changerait en premier ?

Revenu de base - De la Finlande à la France - Utopie ou réalisme - Cabinet Social, Stéphanie LADEL

Je dirais l’éthique, je pense que ce serait clairement plus éthique.

On est toujours, effectivement, comme tu disais, dans une démarche consumériste de ses droits. Celui qui ne l’a pas, n’obtient pas ses droits.

Donc c’est assez effarant : en France, on dit que nul n’est censé ignorer la loi, donc pour les devoirs, tout le monde l’a bien compris, mais pour les droits, il faut vraiment aller les chercher

Un revenu de base, pour moi, la première chose c’est que ça révolutionnerait l’éthique étatique, de dire :  »Vous êtes citoyens, on vous donne effectivement cette dignité-là sur le plan de la rémunération, on peut enfin parler du reste… »

(Stéphanie LADEL, Consultante Sociale)

Ma vision vous parait utopique ?

Début 2016, un rapport remis au Ministère du travail invite pourtant le gouvernement français à se poser la question de la pertinence de ce dispositif, d’ors et déjà validé par la Finlande qui en fera l’expérience l’année prochaine…

A bientôt !Contactez-moi !

06.49.84.07.53

Un Commentaire
  1. Comme vous le dites, c’est un devoir de l’état d’assurer un minima social.Toutefois ce minima ne garantira jamais la dignité d’un être auprès des autres. Il est souvent très mal vu par les concitoyens que le fait de choisir une telle position est le choix d’une volonté de ne rien faire, alors qu’il s’agit de mon point de vue de chercher une certaine indépendance. Tout est une question d’intention… C’est un vaste sujet.

    Merci encore pour votre travail.

Laisser un commentaire