Le processus de deuil (2/2)

Nous avons vu dans l’article précédent les premières étapes du travail de deuil, que chacun traverse lorsqu’il vit une situation éprouvante : suite au choc vient d’abord le déni, puis la culpabilité, la colère, le marchandage, la peur et enfin la tristesse.

Voici les étapes suivantes, toujours illustrées de paroles exprimées dans ces moments-là.

Résignation 

Apparait ce sentiment qui rappelle la perte subie et donne à penser que la situation présente est figée, que rien n’évoluera plus.
« Je ne m’en remettrai jamais. »
« Je laisse tomber, il n’y a plus d’espoir. »
« Qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse ? »
« Rien ne sera plus jamais comme avant. »
« Me voilà seule et abandonnée…  »
→ Illustration en chanson : « Désormais », de Charles Aznavour

Le deuil, phase 2 : la remontée du fond du trou

Après la fin vient le début…

Acceptation perte deuil - Cabinet Social Stéphanie LADEL

Acceptation 

La pensée sort du tout-négatif : c’est la situation antérieure au choc qui est révolue, et non l’ensemble de sa vie.
« C’est comme ça, on ne reviendra pas en arrière. »
« Il faut vivre avec. »
« Oui, il m’a trompée, c’est un fait. »
« Appelons un chat un chat : j’ai perdu l’usage de mes jambes. »
« Sa mort a bouleversé ma vie. »
→ Illustration en chanson : « Voilà c’est fini », de Jean-Louis Aubert

Réorganisation

La situation actuelle n’est pas inéluctable, l’avenir sera ce qu’on en fera ; il faut décider comment aller de l’avant, réaménager sa vie.
« Bon, et maintenant, qu’est-ce que je fais? »
« On ne va pas se laisser abattre ! »
« J’ai envie de m’inscrire à un club de sport… »
« Est-ce que vous pouvez m’aider à enlever ses affaires de l’appartement?
« Je fais la part des choses, ce ne sera pas tout le temps le même schéma. »
→ Illustration en chanson : « Revivre », de Daniel Bélanger

Sourire épanoui bonheur Cabinet Social Stéphanie LADEL

Apaisement

La situation est « digérée », il est possible de parler de ce qu’on a vécu sans que les émotions submergent la raison :
« J’ai traversé de durs moments, maintenant je vais mieux. »
« Cela a été une lourde perte… »
« Je vais bien. »
« Ce choix était préférable à la poursuite d’une telle situation… »
« Une fois le choc passé, on vit avec. »
→ Illustration en chanson : « Feeling Good », de Nina Simone

Sérénité

Il est alors possible d’aller de l’avant, et de penser à cela sereinement… et à mille autres choses !

Ces dernières étapes qui permettent de dépasser la perte subie sont parfois difficiles à atteindre seul(e) ; n’hésitez pas dans ce cas à me solliciter pour un soutien dans les moments difficiles et un accompagnement adapté afin de recouvrer une tranquillité d’esprit indispensable à la poursuite de votre vie.

A bientôt !Contactez-moi !

06.49.84.07.53

Un Commentaire
  1. Pingback: Le processus de deuil (1/2) - Cabinet Social

Laisser un commentaire